Menu

Emeutes à Koury (près de Koutiala) : Une personne tuée,deux blessées par balle, le poste de la douane, et celui des Eaux et forets incendiés par les manifestants

Emeutes à Koury (près de Koutiala) : Une personne tuée,deux blessées par balle, le poste de la douane, et celui des Eaux et forets incendiés par les manifestants

La commune de Koury située à plus de 500 km de la capitale malienne est en ébullition ce lundi suite à une manifestation violente contre la douane, la gendarmerie et d’autres structures de l’Etat.

Ce lundi 25 septembre 2017, les populations sont déchainées contre les rackets des pauvres commençants venus de Koutiala pour la foire hebdomadaire à Koury dans le cercle de Yorosso par les gabelous et des gendarmes. Une journée ensanglantée qui a enregistré un mort, deux blessés graves dans le rang des manifestants. Selon une source locale, tout est parti de la descente des douaniers à la foire. D’habitude, selon notre source, les commerçants détaillants venus des différents horizons sont rackettés par les agents de sécurité dans cette localité située à la frontière entre le Mali et le Burkina.

« C’est une pratique courante que les gendarmes et les douaniers rackettent les commerçants chaque lundi à la foire sans fournir aucun reçu(document administratif). Autrement dit l’argent va directement aux poches de ces agents », témoigne-t-elle.

Ce jour-ci, un commerçant grossiste venu de Koutiala pour la circonstance a été ciblé par les douaniers. Celui-ci a pris son courage en main en exigeant un reçu en contrepartie de l’argent qu’il va donner. Face à son refus, les douaniers ont voulu l’intimider par les armes à feu, indique notre témoin. Il ne fallait pas pour susciter la révolte tous les commerçants détaillants venus en solidarité. Non seulement, la foule en colère a chassé les agents mais aussi elle s’est dirigée vers le poste douanier qui a été incendié. Les forces de l’ordre sont débordées. Appelés au secours, les gendarmes auraient tiré à balle réelle sur les manifestants. Du coup, un manifestant tombe, deux autres sont grièvement blessés.

La révolte s’est transformée en une grande manifestation d’où les mécaniciens, réparateurs, jeunes, femmes se sont mis ensemble pour incendier la direction de la douane, la gendarmerie, le domicile du chef de poste des Eaux et forets.

Selon les mêmes sources, le chef de poste des Eaux et forets a fui vers Koutiala laissant derrière lui sa maison en feu. La sous-préfecture est également la cible. Quelques cailloux sont jetés sur le locataire des lieux qui arrive à calmer les ardeurs des manifestants.

Les manifestants ne désarment pas malgré l’arrivée des renforts de la gendarmerie venue de Koutiala. Ce mardi 26 septembre, ils promettent d’aller incendier la direction des impôts demain.
Dily Kane

Source: Mali24 26-09-2017

Retour en haut
Bookmaker with best odds http://wbetting.co.uk review site.