Menu

Affaire des 21 bérets rouges assassinés : les parents des victimes menacent de mettre le pays à feu et à sang si on venait d’accorder une liberté provisoire au général Sanogo

Au cours d’un entretien qu’ils nous ont accordé ce jeudi 24 avril 2014 à Faladié, Mme Sagara Bintou Maïga, présidente du collectif des parents des 21 bérets assassinés par l’ex-junte et Siaka Kéita, membre dudit collectif, ont sévèrement mis en garde les autorités du pays par rapport à une éventuelle liberté provisoire pour le général Amadou Haya Sanogo comme le prétendent ses avocats.

En savoir plus...

23 ans de répression sauvage : La liste des victimes de GMT

Le 20 Novembre 1968 le CMLN promettait, en plus des libertés démocratiques le retour de l’armée dans les casernes, dans les six mois à venir, le retour du pays à une vie constitutionnelle normale, des élections libres et démocratiques auxquelles tous les partis politiques constitués participeraient.

En savoir plus...
Bookmaker with best odds http://wbetting.co.uk review site.