Menu

Otage au Mali : le fils ardéchois de Sophie Pétronin mène l'enquête sur place

Otage au Mali : le fils ardéchois de Sophie Pétronin mène l'enquête sur place

Le fils de Sophie Pétronin, humanitaire enlevée au Mali il y a cinq mois par des hommes armés, mène l'enquête à Gao.

Sébastien, père de famille qui habite à Orgnac-l'Aven en Ardèche, fait tout depuis Noël pour retrouver sa mère et obtenir des informations.

C'est la première fois que Sébastien, 48 ans, prend la parole. Le fils de Sophie Pétronin, qui habite à Orgnac-l'Aven en Ardèche, a accepté d'accorder une interview à France Bleu Drôme Ardèche. Depuis l'enlèvement de sa mère au Mali, il y a cinq mois, il vit dans l'angoisse et mène lui-même l'enquête sur place.

Cinq mois d'angoisse

Sophie Pétronin, humanitaire de 72 ans, a été enlevée le 24 décembre dernier, à Gao, au nord du Mali, par des hommes armés. Sophie Pétronin dirige l'ONG Aide à Gao au Mali où elle habite depuis de nombreuses années. Elle a fait construire une maison à Gao il y a une quinzaine d'années et a adopté là bas une fille qui a aujourd'hui quatorze ans."Ma mère ne prenait aucun risque, sa vie est là bas depuis très longtemps, les habitants de Gao que j'ai rencontrés sont aussi choqués et tristes que nous en Ardèche" explique Sébastien.

Depuis Noël, Sébastien qui vient avec sa femme et ses trois enfants à Orgnac-l'Aven vit dans l'angoisse. "Je pense à ma mère tout le temps, même la nuit ; chaque jour qui passe est sûrement un jour de souffrance pour elle".

"On fait régulièrement des minutes de silence à table avec les enfants en pensant à elle"

"Mon dernier enfant, qui a huit ans, est très triste ; c'est sa mamie guimove et il est très peiné" explique Sébastien.

Sébastien :"on est très actif, on n'arrête pas de chercher car l'enquête n'avance pas"

Sébastien mène l'enquête au Mali

Depuis cinq mois, "on ne s'arrête pas de cherche*_r"*_ explique Sébastien. "L'enquête n'avance pas, les démarches actuelles n'avancent clairement pas" regrette le fils de Sophie Pétronin.

"On file un sacré coup de main en fouillant son disque dur, sur internet, en allant sur place au Mali et on fait des comptes-rendus à la procureure de la section antiterroriste à Paris".

Sébastien s'est rendu plusieurs fois au Mali et ses environs pour rencontrer des gens et chercher des informations concernant l'enlèvement de sa mère. D'après les informations obtenues, Sébastien garde espoir.

"D'après ce que les spécialistes de ce genre d'affaire m'ont dit sur place, ma mère serait en vie, ce n'est pas certain mais j'ai de l'espoir".

"On n'a pas la place pour la tristesse ou le désespoir , on est dans l'action, faut se bouger et tout faire pour qu'elle soit libérée au plus vite".

 

De l'espoir avec l'arrivée d'Emmanuel Macron

Sébastien dit avoir de l'espoir, notamment avec l'arrivée à la tête de l'Etat d'Emmanuel Macron. "On se réjouit de l'arrivée de Macron au plus haut sommet de l'Etat car il a avait déjà fait un clin d'oeil sur cette affaire, il a visiblement déjà été informé à ce sujet" explique Sébastien.

"Avec le changement de président il faut laisser le temps que les choses s'installent mais on a bon espoir que Monsieur Macron accorde un peu de temps à cette affaire et que ça aille dans le bon sens" insiste Sébastien.

Sébastien est dans l'angoisse mais aussi l'action, il mène l'enquête lui-même au Mali.

En 2012, Sophie Pétronin avait échappée à une tentative d’enlèvement par des islamistes à Gao au Mali. Elle était ensuite venue passer plusieurs semaines chez son fils, en Ardèche.

Source: Francebleu 30-05-2017

Retour en haut
Bookmaker with best odds http://wbetting.co.uk review site.