Menu

Ansongo : La mairie libérée pour 15 jours

Ansongo : La mairie libérée pour 15 jours

La mairie du Cercle d’Ansongo a été libérée ce mardi.

Elle était assiégée en début de semaine par le Conseil communal des jeunes de la localité pour malversation dans la gestion des fonds de la part du maire. Des accusations que le Maire ne reconnaît pas.

Un ultimatum de 15 jours à l’élu Alassane Sidi Touré pour se conformer à leurs exigences après des négociations.

Le Conseil communal des jeunes d’Ansongo qui avait assiégé  la Mairie de la localité, le lundi dernier, ont libéré les lieux grâce à l’implication du Préfet et des femmes du cercle. Ils se sont rencontrés trois fois en une seule journée pour trouver une solution de  compromis. Selon Ibrahim Sadou Maïga, porte-parole des jeunes, joint par nos confrères de la Radio Studio Tamani, des engagements leur ont été donnés par le Préfet pour faire la lumière sur le détournement des fonds alloués à la commune. Cependant, les jeunes n’excluent pas de revenir au bout de 15 jours si le changement promis n’est pas effectif.

Les motifs de la fermeture de ce centre d’État civil d’Ansongo sont liés,  selon les jeunes, à une affaire de 90 tonnes d’aliments bétail attribués à la ville qui  ne sont pas arrivés à destination. Aussi, il y a un des leurs qui a été démis de ses fonctions injustement et, enfin, il y a un cas concernant des travailleurs de la société SIB-GAZ qui devraient intégrer l’EDM.

Les jeunes menacent de ne pas s’en prendre seulement à la Mairie si leurs revendications ne sont pas satisfaites dans les quinze jours à venir.

Il faut rappeler que le Maire du cercle Alassane Sidi Touré affirme que les fonds alloués à la localité n’ont jamais été détournés. Il trouve infondées toutes les accusations imaginées par les jeunes contre lui.

Adama A. Haïdara

Source: Le Combat 15-11-2017

Retour en haut
Bookmaker with best odds http://wbetting.co.uk review site.