Menu

Tombouctou : Des hommes armés non identifiés mettent le feu à un poste MAA-Plateforme et enlèvent l'un de ses membres

Tombouctou : Des hommes armés non identifiés mettent le feu à un poste MAA-Plateforme et enlèvent l'un de ses membres

Des hommes armés non identifiés soupçonnés d’être des éléments du JNIM ont attaqué un poste de la branche du Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA) favorable à la Plateforme, le mardi 30 janvier dernier, à Aglal, dans la commune de Lafia. Ils ont mis le feu aux installations abandonnées par les occupants des lieux qui se sont retirés peu avant l’arrivée des assaillants.

Lesquels sont également considérés comme ceux étant à l’origine des enlèvements et braquages des véhicules venant du Gourma.

De sources locales qui se sont confiées à nos reporters, cette attaque fait suite à l’assassinat de deux éléments du Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans par des combattants se réclamant du MAA-Plateforme, il y a de cela quelques jours dans la même zone. Avant d’ajouter que les assaillants ont kidnappé un combattant du même groupe armé.  

Il convient de préciser qu’il y a quelques jours, une patrouille du MAA traquait des individus soupçonnés d’être des malfaiteurs au Sud d’Aglal, dans la zone du Gourma. C’est ainsi qu’elle a croisé d’autres individus armés sur qui elle a tiré croyant qu’il s’agissait des mêmes malfaiteurs poursuivis, selon un cadre du MAA qui n’a pas voulu donner plus de détails. C’était là semble-t-il la raison pour laquelle le poste de ce mouvement armé a été attaqué par des présumés éléments du JNIM qui cherchaient à se venger.

Retour en haut
Bookmaker with best odds http://wbetting.co.uk review site.